Agnès de Montepulciano

AGNÈS DE MONTEPULCIANO (ANVERS, 1601)

B. Agnes de Monte Politiano
Raphael I SADELER (vers 1560-vers 1632), graveur
D’après Denis CALVAERT (1540-1619), dessinateur
S. d. [1601]
Burin
Coup de planche : 16,3 x 9,7 cm
Belgique, Bruxelles, KBR,
S.I. 456.

© Claire Rousseau

 


Lettre

1. Au-dessus du trait carré
Dionisius Caluart inuent. Cum priuilegio Sum Pontificis et S. C. M. Raph. Sadeler fecit.
2. Sous le trait carré
B. AGNES DE MONTE POLITIANO ORD. D. DOMINICI / à S S. D. N. Clemente VIII. A° 1601. Sanctorum ord. Predi. cathalogo / asscribitur ac publico officio celebratur. Aprils 20.

Image
Dans un intérieur d’église, Agnès est agenouillée, de trois quarts vers la gauche, le visage levé. Elle est vêtue de l’habit de son Ordre même si son manteau n’a pas été noirci. Dans la main droite reposent trois cailloux évoquant le don par la Vierge Marie de trois pierres pour la construction d’un monastère à Montepulciano. De la main gauche, elle tient une branche de lys. À ses genoux, au sol, un livre fermé et un jeune agneau rappelant son nom et sa sainte patronne, la martyre Agnès. Dans le haut de l’image, à gauche, lui apparaissent la Vierge Marie et l’Enfant Jésus qui lui tend, passée sur un ruban, une médaille frappée d’une croix (en référence à une expérience mystique d’Agnès).

États
Un seul état : Autriche, Vienne, Österreichische Nationalbibliothek, PORT_00113067_01 ; Belgique, Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, S.I. 455. ; Royaume-Uni, Londres, British Museum, 1863,0509.738

Bibliographie
1980, HOLLSTEIN, t. 21, p. 233, n° 88 ; t. 21, fig. 80, p. 196 ; 1987, SÉNÉCHAL, t. 1, p. 45, n. 76 ; t. 2, p. 213-214, n° 13 ; 2006, BARTSCH, t. 71, part 1, p. 102-103, n° 81 ; p. 102 (fig.)

Commentaire
La date de l’estampe correspond à l’année de la reconnaissance de l’office liturgique lié au culte d’Agnès par le pape Clément VIII. Cette reconnaissance vaut alors pour l’ensemble de l’Ordre des Prêcheurs.