Capello, Marie-Ambroise


MARIE AMBROISE CAPELLO (ANVERS, 1654-1659)

D.F. Marivs Ambrosivs Capello
Frederik II BOUTTATS (1621-1676/1677), graveur
Theodoor VAN MERLEN (vers 1604-1659), éditeur
S. d. [1654-1659]
Burin
C. de pl. : 16,6 x 11,6 cm
Autriche, Vienne, Österreichische Nationalbibliothek, PORT_00080516_01.

© Österreichische Nationalbibliothek

 

 

 

Lettre
1. Sous le portrait
ILLRVS AC REVMVS D.F. MARIVS / AMBROSIVS CAPELLO EX ORDNE S. DOMINICI / VIII. ANTVERP[IENSIS] EPISCOPUS. / F. Bouttats sculp.
2. Sous le trait carré de l’image
The van Merlen excud Antverpiæ.

Image
Dans un ovale, le religieux est présenté en buste, de trois quarts vers la gauche. Vêtu d’un camail, il porte une calotte sur la tête.
L’ovale est inscrit dans un rectangle posé sur une stèle. Ce cadre repose lui même sur une sellette en trompe-l’œil décorée de guirlandes fruits et d’un gros cartouche à trompette. Deux personnages difficiles à identifier tiennent une couronne de laurier au-dessus du portrait de l’évêque. À droite, le jeune adolescent seulement drapé d’un manteau est auréolé. Il tient d’une main une harpe qui évoque le jeune David. À gauche, un homme d’âge mûr, tout aussi simplement vêtu, tient un sceptre en main. Il est accompagné d’un aigle crachant feu et flèche. L’absence d’auréole ne permet pas de l’assimiler avec saint Jean.
Armoiries coupant la lettre et à cheval sur le bord inférieur de la stèle du portrait.

Armoiries
Armoiries de Marie Ambroise Capello : d’or à un chapeau de sinople
Devise : OMNIA DESVPER

États
Un seul état : Autriche, Vienne, Nationalbibliothek, PORT_00080516_01.

Bibliographie
1950, HOLLSTEIN, t. 3, p. 177, n° 8

Commentaire
La comparaison entre cette estampe et celle analogue [voir page précédente] montre que plusieurs planches furent utilisées. L’une petite portait le portrait du prélat. L’autre fournissait le passe-partout.