Raymond de Peñafort


RAYMOND DE PEÑAFORT (ROME, VERS 1601 ?)

S. Raymvndvs de Pennafort Cathalanvs
Nicolas VAN AELST (vers 1526-1613), graveur
S. d. [vers 1601 ?]
Burin
Feuille : 46,9 x 31 cm
Belgique, Bruxelles, KBR, S.I. 4683.

© Claire Rousseau

 

 

 

 

Lettre
1. De part et d’autre de l’auréole
S. RAYMVNDVS. DE PENNAFORT. CATHALANVS. / DOMINVS. DEVS. GERMINABIT. IVSTITIA[M]. EIVS. ET. LAVDE[M]. IPSIVS. CORA[M]. VNIVERSIS. GENTIB[VS]. Esai. 61.
2. À gauche des pieds du saint
Hic Magister Generalis tertius fuit Ordis Pr[a]edi: / catorum, Grgorij Noni Capellanus, et Poenite[n]tiarius / Maior Decretaliumq[ue] Compilator, Ordinis rede[m]mptionis / Captiuoru[m] Institutor, et fundator, Archiepiscopus Tarracon / et Bracarensis electus Primus hæreticæ prauitatis in Regnis / Aragoniæ Inquisitor, Qui innumeris in uita, et post mortem / claruit miraculis. A Clemente VIII Pont Max Canoni: / zatus fuit die. 29. Mense Aprilis. Anno 1601.
3. À droite des pieds du saint
Rdo admodum Patri Fr[atr]i Michael Lot / a ribera Sacræ Theologiæ Magistro / Canonizationis huius Sancti Procuratori / Nicolaus uan Aelst Belga Dicauit. / Romæ Cum Priuilegio Su[m]mi Pontificis. Superiorum permissu.

Image
Raymond de Peñafort est présenté en pied de face. Le personnage occupe toute la hauteur de l’estampe. Il est vêtu de l’habit de son Ordre, avec cependant une chape de même couleur que la robe. Dans la main droite, il tient une énorme clef indiquant sa fonction de pénitencier et, avec la gauche, il retient contre lui un livre fermé.

États
Un seul état : Belgique, Bruxelles, KBR, S.I. 4683 ; France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Rd2 Fol. (Raymond de Peñafort, saint), H 180715

Commentaire
La datation approximative est liée à la canonisation de Raymond de Peñafort en 1601, événement qui suscita l’édition d’images à son effigie.
La présente est dédiée à Miguel Llot de Ribera (1555-1607), dominicain procurateur de la cause de canonisation de Raymond de Peñafort et auteur, à ce titre, d’une vie du saint.