Gonzalve d’Amaranthe


GONZALVE D’AMARANTHE (PARIS, 1645)

B. Gonzalez Amaranthus
Gabriel LADAME (1613-après 1682), graveur
S. d. [1645]
Burin
C. de pl. : 19,2 x 13,5 cm

 

 

 

 

 

 

Planche pour Jean GIFFRE DE RECHAC (dit de Sainte-Marie, 1604-1660), Les Vies et actions memorables des Saints, Bien-hevrevx et avtres illvstres personnages de l’Ordre des FF. Précheurs. Les Beatifiez de l’Eglise, dont on celebre les Festes par tovt l’Ordre ov en divers endroits, Auec le Triomphe des martyrs du méme Ordre. Par le R. P. Iean de Rechac dit de Sainte Marie, de l’Ordre des FF. Précheurs, Profez du Conuent de l’Annonciade, dit des Peres Iacobins Reformez de la ruë neuue Saint Honoré à Paris. Enrichies de figvres en taille dovce. Tome III, A Paris, Chez Clavde le Beav, ruë sainct Iacques, au Bon Pasteur, 1647, p. 118.
France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ V 184/104 (T. 03).

© Claire Rousseau

Lettre
1. Dans le bas de l’image, à gauche
G. Ladame inu et fe
2. Sous l’image
B. GONZALEZ Amaranthus Ord. Præd. Portugallus, a cunis Christi Crucis aman- / tissimus, Eiusdem in Passione dolores et amaritudines in ipso Monte Caluariæ per 14 an- / nos contemplatus, reliquum tempus vitæ de Cruce Christum Crucifixum prædicauit. Obijt / 10 Ianuar. anno circiter 1258. Multis Coruscans miraculis, a Pio 4 in Beatorum numerum / est ascriptus, Eiusque festum celebratur in vniuerso Portugalliæ Regno et Indijs Orientalibus / Illmo et Excellmo D.D. Vasco de Gaba Com. d’Adiuiguera Adm. Indiar. Orient. Portugalliæ Regis apud / Christianissimum Oratori d. d. Conto S. Mariæ anntæ Paris FF. Prædum

Image
De la colline de la Passion sur laquelle se dressent trois croix, à gauche de l’image, descendent trois anges porteurs des insignes de la Passion. Le plus bas situé tend à Gonzale d’Amaranthe, agenouillé dans l’angle inférieur droit, un linge sur lequel est imprimée la Sainte Face. Le religieux, vêtu de l’habit de son Ordre, s’appuie sur un bourdon de pèlerin. Au-dessus de lui, un ange élevé dans les airs désigne de l’index le calvaire.

États
Un seul état, celui décrit : France, Lyon, Bibliothèque municipale – cote : SJ V 184/104 (T. 03) ; France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir – cote : Res Mod C 74 2 (1)

Bibliographie
1973, IFF, t. 6, p. 13, n° 11

Commentaire
L’année de création proposée tient compte de la première impression en 1645 .
La planche fait partie d’un ensemble d’au moins neuf planches. Six autres sont signées du même graveur : Ceslas, Ambroise de Sansedoni, Jacques Salomon, Guillaume Courtet, les martyres du Japon, et François de Moralez.
La dernière planche de l’ouvrage représentant Jacques Tonget porte l’excudit d’Herman Weyen. La première planche figurant Albert le Grand ne porte aucune signature et aucun excudit.
Il est vraisemblable que cette planche servit de modèle pour la création par l’atelier de Pierre Landry de l’image figurant Gonzalve d’Amaranthe dans l’Année dominicaine de Bernard de Vienne (1676 ; Cat. 1643).