Calendriers de suffragia français


L’INVOCATION ET L’IMITATION DES SAINTS (PARIS, 1686-1687)

[Tous les Saints]
Sébastien LECLERC (1637-1714), graveur
S. d. [1686-1687]
Eau-forte
Tr. c. : 4,1 x 4,6 cm environ (au dernier filet)
Vignettes pour [Abbé Giraud (?-?)], L’invocation et l’imitation des Saints Pour tous les jours de l’année. Premiere Partie [-Quatrieme Partie], Qui contient un Extrait de leurs vies : avec des Figures en taille-douce, des Priéres, des Reflections, & des Maximes tirées de l’Ecriture-Sainte, A Paris, Chez Girard Audran, Graveur ordinaire du Roy, ruë saint Jacques, aux deux Pilliers d’or, 1687.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Ed-59-FOL.

© Claire Rousseau

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Ed59-FOL ; cote : RES-H-1957 <vol. 1> ; 8-H-20822 (2) <vol. 2> ; RES-H-1958 <vol. 3> ; RES-H-1959 <vol. 4>

Bibliographie
1774, JOMBERT, p. liv ; 1744, GERSAINT, p. 149, n° 49 ; 1850, GUÉNEBAULT, col. 549-550 ; 1980, IFF, t. 9, p. 118-105, n° 1796-2174

Commentaire
Les vignettes sont de très petits formats, les scènes enserrées dans un cadre à bordure moulurée.
Les vignettes conservées au Département des estampes ont été découpées. Cette amputation du texte qui les accompagnait est fort dommageable pour la recherche. Quant au volume illustré de l’IFF, il atteste un parti pris encore plus pénalisant puisque les clichés n’ont retenu que la taille-douce sans même insérer les noms des saints quand ils étaient visibles. Or, quiconque regarde la vignette figurant Vincent Ferrier ne pourra qu’être pris de doute. Il est impossible de reconnaître dans le rhéteur assis et prêchant tel un nouveau saint Paul, la figuration d’un membre de l’Ordre des Prêcheurs. Dans le recueil, seul le nom imprimé au-dessus de cette vignette permet d’attester qu’elle fut bien utilisée comme représentant le saint dominicain, et seul le recours au texte de l’ouvrage permet de comprendre le choix iconographique.
Dans l’ouvrage, les vignettes sont placées en haut de page, au-dessus d’une notice biographique. Au verso se succèdent une réflexion, une vertu, une citation scripturaire et une oraison.
Les clichés des vignettes sont donnés ci-dessous en incluant les cotes, et selon l’ordre des fêtes.
Louis-Jean Guénebault indiquait que les vignettes furent souvent reprises par des graveurs pour des séries de plus ou moins bonne facture.
À la suite des vignettes de Sébatien Leclerc sont proposées quatre vignettes circulaires aux légendes en néerlandais. Elles reprennent en contrepartie les compositions parisiennes. De la main de Jan Goeree (1670-1731), l’ensemble des vignettes formait un recueil dépourvu de textes d’accompagnement[1].

[1] Jan GOEREE (1670-1731), Godtvruchtige Almanach of Lof-Gedachtenis der Heyligen, op ijder dag van’t Jaar. Gevolgt na den beruchten Sebastian le Clerc. Wel-standig verschikt, verteekent, en in’t licht gegeven, door Jan Goeree, Te Amsterdam, Eerste deel [II Deel ; Derde Deel], 1730.

1. Saint Thomas d’Aquin
(IFF, n° 1864.69)

 

 

 

 

 


2. Saint Vincent Ferrier
(IFF, n° 1896.101)

 

 

 

 

 


3. Sainte Catherine de Sienne
(IFF, n° 1922.127)

 

 

 

 

 


4. Saint Dominique
(IFF, n° 2025.230)

 

 

 

 

 

 

[Saint Thomas d’Aquin]
Jan GOEREE (1670-1731), graveur et éditeur
D’après Sébastien LECLERC (1637-1714)
S. d.
Eau-forte
C. de pl. : 7,4 x 7,4 cm
Allemagne, Seehausen, coll. Pojan.

 

 

[Saint Vincent Ferrier]
Jan GOEREE (1670-1731), graveur et éditeur
D’après Sébastien LECLERC (1637-1714)
S. d.
Eau-forte
C. de pl. : 7,4 x 7,4 cm
Belgique, Gand, Bibliothèque universitaire – cote : BIB.ACC.028929.

 

 

[Sainte Catherine de Sienne]
Jan GOEREE (1670-1731), graveur et éditeur
D’après Sébastien LECLERC (1637-1714)
S. d.
Eau-forte
C. de pl. : 7,4 x 7,4 cm
Allemagne, Seehausen, coll. Pojan.

 

 

 

[Saint Dominique]
Jan GOEREE (1670-1731), graveur et éditeur
D’après Sébastien LECLERC (1637-1714)
S. d.
Eau-forte
C. de pl. : 7,4 x 7,4 cm
Allemagne, Seehausen, coll. Pojan.