Jeanne du Portugal


JEANNE DU PORTUGAL (ANVERS, 1685)

Sancta Princeps D. Ioanna
Filibert II BOUTTATS (1663-?), graveur
1685
Burin
Feuille : 32,3 x 20 cm

 

 

 

 

 

 

Planche pour Godefroid HENSCHEN (1601-1681) ; Daniel VAN PAPENBROECK (1628-1714) ; François BAERT (1651-1719) ; Conrad JANNINCK (1630-1723), Acta Sanctorvm Maii collecta, digesta, illustrata, a Godefroid Henschenio et Daniele Papebrochio e Societate Iesu. Tomvs VII Continenstres ultimos Dies et Appendices Priorum operam et studium Conferentibus Francisco Baertio et Conrado Ianningo eiusdem Societatis, Antverpiæ Apvd Michaelem Cnobarvm, 1688, p. 718.
Espagne, Madrid, Bibliothèque de l’Université Complutense – cote : BH DER 17131.
Ici, France, Paris, Bibliothèque nationale de France, SNR-3 (Bouttats, Philibert), fol. 245.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Au-dessus du trait carré supérieur
Obiit Averii in Lusitania in Monasterio Iesu Ord. S. Dominici XII Maji MCCCCXC
2. Sur le phylactère autour de la couronne du portrait
SANCTA PRINCEPS D. IOANNA INF LVSIT
3. Sur l’entablement sous le portrait
IOANNÆ SPECIEM PICTO LODOICVS IN AVRO / VIDIT : ET, O ! DIGNVM NVMINE DIXIT, OPVS / MVLTI ILLAM PROCERES, MVLTI PETIERE, MONARCHA / OMNIBVS HIS VNVM PRÆTVLIT IPSA DEVM. / Excellentissimæ Heroidi D. Mariæ Lancastriæ / Ducissæ de Arcos, Aveiro & Maqueda / Marchionissæ de Elehe, Stirpis Lano riæ / ex ipsius. B. Io[ann]æ Nepote ultæ Heredi / D. C.
4. Dans le bas de l’image, à gauche
Tom. 7 Maij Pag. 718.
5. Sous le trait carré inférieur
Philibertus Bouttats Junior fecit Antverpiæ anno 1685. Ex Anacephalæosi P. Ant. Vasconcellii S. J.

Image
La princesse est présentée de face presque à mi-corps. Ses longs cheveux sont épars sur les épaules mais elle est couronnée d’une coiffe ornée de pierres précieuses groupées en fleurs. Sur une fine chemise de batiste, Joanna porte un corsage bordé par un galon festonné. Au cou, pend une épaisse chaîne d’or. À son poignet droit est noué un ruban dont elle tient peut-être ostentatoirement l’une des extrémités. Le portrait est inséré à l’intérieur d’une large bordure ovale qui, dans la partie supérieure, laisse le rayon d’une étoile venir élire la princesse. Deux angelots porteurs de palmes et couronnes occupent les écoinçons supérieurs. Le portrait est posé sur un entablement devant lequel sont exprimés, à gauche, par le chien à la torche enflammée, l’appartenance de Jeanne à l’Ordre des Prêcheurs et, à droite, par Eros enchaîné, son renoncement au mariage.

Armoiries
Armoiries de la dédicataire, Maria de Lencastre (1630-1715), duchesse d’Arcos, Aveiro et Maqueda (non blasonnées)

États
Un seul état : Espagne, Madrid, Bibliothèque de l’Université Complutense – cote : BH DER 17131. Ici, France, Paris, Bibliothèque nationale de France, SNR-3 (Bouttats, Philibert), fol. 245

Bibliographie
2010, GASPAR, p. 127

Commentaire
Le portrait de Joanna, au centre de l’ovale, reprend le second état de celui de Cornelis Galle [voir page 2]. Il est vraisemblable que le second état fut préféré au premier puisque la chemise de batiste couvre la gorge.