Vio, Thomas de

Thomas de Vio, dit Cajetan( Lyon, 1639)

[Thomas de Vio rédigeant sous l’inspiration de saint Thomas d’Aquin]
Louis Spirinx (1596-1669), graveur
1639
Burin
C. de pl. : 31,4 x 20,2 cm

Titre illustré pour Thomas de Vio (1469-1534), Thomæ de Vio Caietani titvli S. Sixti Presbyteri Cardinalis Eminentissimi Opera Omnia qvotqvot in Sacræ Scriptvræ expositionem reperiuntur. Cvra atqve indvstria insignis Collegii S. Thomæ Complutensis, Ordinis Prædicatorum, Lvgdvni, Sumpt. Iacobi & Petri Prost, 1639.
France, Lyon, Bibliothèque municipale de Lyon – cote : SJ E 253/101 (T. 01).

© Bibliothèque municipale de Lyon (Google)

Lettre
1. Dans le cartouche du bas de l’image
thomæ de vio caietani / titvli s. sixti presbyteri cardinalis / eminentissimi / opera omnia / qvotqvot in sacræ scriptvræ / expositionem reperiuntur. / cvra atqve indvstria insignis collegii / S. Thomæ Complutensis, Ordinis Prædicatorum. / Lvgdvni, / Sumpt. Iacobi & Petri Prost, 1639
2. En bas de l’image, à droite
Spirinx scul.
3. Dans le phylactère en haut à gauche
evangelivm
4. Dans le phylactère en haut à droite
prophetia
5. Dans le phylactère sous la cour céleste, à gauche
doctrina sacræ scriptvræ.
6. Dans le phylactère sous la cour céleste, à droite
doctrina theologica

Image
L’image est structurée en portique dont le haut rayonne de la Trinité environnée de la cour céleste. Au centre du portique, Thomas de Vio est assis à sa table de travail, plume en main. Vêtu de l’habit cardinalice, il écoute Thomas d’Aquin qui se tient debout près de lui. Vêtu de l’habit de son Ordre, le soleil et la chaîne d’or sur la poitrine, le saint ailé tient une plume dans la main droite et une maquette d’église au creux du bras gauche. De ses pieds, il écrase un dragon. La scène se déroule dans un intérieur ouvert par une porte sur un perron et le haut d’un escalier. Deux atlantes allégoriques complètent le portique.

États
Un seul état : France, Lyon, Bibliothèque municipale de Lyon – cote : SJ E 253/101 (T. 01)

Bibliographie
1893, Rondot, p. 30, n° 55