Bucer, Martin


MARTIN BUCER (FRANCFORT, 1599)

Martinus Bucerus Theologus
Robert BOISSARD (vers 1570-après 1601), graveur
Theodor de BRY (1528-1598), éditeur
S. d. [1599]
Burin
Feuille : 14,4 x 11 cm

 

 

 

 

 

Planche pour Jean-Jacques BOISSARD (vers 1528/1533-vers 1598/1602) ; Theodor de BRY (1528-1598), Icones Qvinqvaginta Virorvm illustrium doctrina & eruditione præstantium ad vivum effictæ, cum eorum vitis descriptis a Ian. Iac. Boissardo Vesunti. Omnia recens in aes artificiosë incisa, & demum foras data per Theodorum de Bry Leodien., civem francofurtj ; IV. Pars Iconvm Viros virtute atque eruditione illustres repræsentantium, quorum alij inter vivos esse jam olim desierunt, alij vero nunc quoq[ue] vitali lumine honorum et dignitatum suarum perfruuntur gloria[.] Natalium eorundem breuis & succincta notatio, singulis Eiconibus adiuncta Distista item passim addita, opera & studio. In ære recens scite facta & forûs data per hæredes Theodorj de Brÿ Leod. Franfordij ad Moenu[m], 1599, p. 168.
France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : G- 5491 (vol. 4).
Ici, France, Paris, Bibliothèque du Saulchoir, B728.

© Claire Rousseau

Lettre
1. Dans l’arc au-dessus du personnage
MARTINUS BUCERUS THEOLOGUS
2. À l’arrière de la tête du personnage
[Monogramme] : RB
3. Sur la tablette posé sur le rebord
Nase Selestadij in Alsatia / A° 1491. / Ob. Cantabriga in Anglia. / A° 1551. Kl. Martij. / Crematur ibid A° 1556. / Restituitur ibid. A° 1560.
4. En bas de l’image
Anne ideo Bucere alio petis arbe Britannos, / Vt cinis & cineris gloria tanta fores. / G 4.

Image
Le portrait de Martin Bucer est présenté à mi-corps, de profil vers la gauche, sous un arc cintré soutenu par des colonnes cannelées. Martin Bucer est habillé comme ministre réformé et non comme dominicain. Il tient un livre fermé dans la main gauche. Près de lui, sur un rebord, plume, encrier et tablette indiquent son activité d’écrivain. De chaque colonne jaillit un rameau de fleurs qui vient occuper l’écoinçon supérieur.

États
Un seul état : France, Paris, Bibliothèque nationale de France – cote : G- 5491 (vol. 4) ; N2 Fol. (Bucer, Martin), D 1002286 ; Bibliothèque du Saulchoir, B728

Bibliographie
1932, IFF (XVIe siècle), p. 187

Commentaire
L’estampe ne présente pas Martin Bucer comme dominicain. Cependant, elle est insérée dans un ouvrage qui intègre également Albert le Grand [Cat. 7]. C’est pourquoi elle figure dans ce catalogue.
En outre, un grand nombre de représentations de saint Thomas d’Aquin, au XVIIe siècle, le montre triomphant des idées de Martin Bucer (voir, par exemple, Cat. 376-385).