Estampes du XVIIe siècle – Colloque Vichy – 13 juin 2020

L’Académie du Vernet (Vichy), en partenariat avec le Pôle universitaire de Vichy et la ville de Vichy organise un colloque sur l’histoire de l’estampe au XVIIe siècle en France.

Sous la direction d’Emmanuel Possamaï (Président), de Marc Bertola (Vice-Président), de Claire Rousseau (Docteur en Histoire de l’art ; Centre André Chastel), avec la collaboration de : Christine Chaze, Annie Demange et Joseph de Colbert.

Présentation

Prenant son essor au début du XVIIe siècle, l’art de l’estampe est à son apogée sous le règne de Louis XIV. Virtuose, Abraham Bosse en devient l’un des théoriciens. Les graveurs parisiens tels Robert Nanteuil, Girard Audran, François Chauveau, Sébastien Leclerc et les Lepautre atteignent ainsi une perfection technique dans l’art de la taille-douce, gravure au burin ou à l’eau forte.

Dès lors, du portrait aux gravures de mode, de l’illustration d’œuvres littéraires aux almanachs muraux, des affiches de confréries aux placards de soutenance de thèse, les estampes déploient une production variée reflétant le goût français au sein de l’Europe.

Avec la participation de plusieurs spécialistes de l’histoire de l’estampe, le colloque de l’Académie du Vernet (Vichy, 13 juin 2020) propose de redécouvrir l’art de la gravure et la riche palette de son utilisation au Grand Siècle, celui de la marquise de Sévigné, hôte de marque des cures de Vichy.

Programme

Le colloque aura lieu à Vichy, le 13 juin 2020

• 9 h : Accueil des participants

9 h 25 : Mot d’accueil du Président de l’Académie du Vernet
• 9 h 30 : Introduction

• 9 h 35 : Les techniques de l’estampe au XVIIe siècle par Abraham Bosse
par Maxime Préaud (Conservateur général honoraire du Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France)

• 10 h 10 : François Chauveau, du dessin à la gravure
par Philippe Cornuaille 
(Docteur en Littérature française et doctorant en Histoire de l’Art ; Sorbonne Université)

• 10 h 50 : Surprise ! Thème à venir
par Marianne Grivel (Professeur d’Histoire de l’Art ; Sorbonne Université)

• 11 h 30 Les Métamorphoses de Benserade par Chauveau, Leclerc et Lepautre
par Véronique Meyer (Professeur d’Histoire de l’art ; Université de Poitiers)

12 h : Pause déjeuner

• 14 h : Mannequins du Grand Siècle. La gravure de mode et le commerce de l’estampe sous Louis XIV
par Pascale Cugy
 (Docteur en Histoire de l’Art moderne)

• 14 h 40 : Histoire des Colbert et leurs représentations gravées au XVIIe siècle
par Joseph de Colbert 
(Historien de la famille Colbert et collectionneur)

• 15 h 20 : Des images pour la vie quotidienne : ephemera et usage de l’estampe au XVIIe siècle
par Vanessa Selbach (Chef du service estampe ancienne et réserve du Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France)

• 16 h : Entre tradition et renouveau : les estampes des confréries dominicaines du XVIIe siècle
par Claire Rousseau (Docteur en Histoire de l’Art moderne)

16 h 30 : Clôture du colloque

Inscriptions
Frais : 10 euros/personne
(gratuit pour les étudiants)
Repas du midi (entrée, plat, dessert, vin) : 20 euros (facultatif ; il est possible de déjeuner par ses propres moyens)

Dépliant sur demande par la rubrique Contact.
Inscription au colloque et aux repas par la rubrique Contact.